Un été à quatre mains

Un été à quatre mains

Gaëlle Josse

Ateliers Henry Dougier

  • 23 juin 2017

    amour, musique

    L’espace d’un été, nous suivons Schubert en résidence dans une la maison de campagne d’un aristocrate autrichien avec sa femme et ses deux filles.
    Le compositeur se sent proche de la cadette, Caroline, dite Cardine qui, comme lui, préfère la musique à la société de son temps.
    Pourtant, leur amour est impossible.
    Je retrouve la belle prose de Gaëlle Josse qui m’avait ravi dans Les heures silencieuses.
    Une courte lecture qui se déguste avant les mauvais jours et le retour de l’automne.

    L’image que je retiendrai :

    Celle de la couleur verte, celle de la malchance pour le compositeur, que pourtant porte régulièrement Caroline.

    http://alexmotamots.fr/un-ete-a-quatre-mains-gaelle-josse/


  • par (Libraire)
    8 juin 2017

    Coup de coeur de Isabelle

    Nous attendons toujours un roman de Gaëlle Josse avec grande impatience. Une fois de plus, ce court texte de 87 pages ne nous a pas déçus.
    « Parfois , il suffit de quelques jours pour dire toute une vie. » L'auteure habitée par Franz Schubert depuis toujours nous fait vivre ici la passion du musicien pour une de ses élèves. Elle imagine quelques mois de 1824, morceau de puzzle manquant de la vie connue de Schubert. Le mystère de la réciprocité amoureuse reste entier, les non-dits laissent place à la musique : Gaëlle nous livre ici un livre ici un récit précieux, délicat et intelligent. Et nous, nous ressortons élevés grâce à ce petit bijou empreint de poésie.


  • par (Libraire)
    19 avril 2017

    Un été à quatre mains

    Le phrasé délicat et poétique de Gaëlle Josse est toujours la promesse d'un bon moment de lecture...
    Découvrez ici une partie méconnue de la vie du compositeur Franz Schubert. C'est avec beaucoup de sobriété et d'élégance que l'auteure rend hommage à l'artiste qui a bercé son enfance, tout en s'appuyant sur des éléments biographiques avérés.
    Roman sensible et mélancolique, d'un amour étouffé par les interdits et les conventions. (Et surtout, trop court...!)
    A lire en musique, évidemment.


  • par (Libraire)
    31 mars 2017

    Jeune maître de musique dans une famille aristocratique viennoise établie en Hongrie, Franz Schubert fait la connaissance de Caroline, pianiste talentueuse qu'il accompagne dans son apprentissage.
    Début d'une grande passion inavouée entre les deux jeunes gens, mouvements de l'âme et du cœur...
    Très beau texte de Gaëlle Josse qui une fois encore nous enchante et nous touche au plus profond...


  • par (Libraire)
    30 mars 2017

    Vous allez en rêver !

    Avec sa belle écriture musicale, Gaëlle Josse imagine la passion d'un été de Franz Schubert pour une de ses élèves, Caroline. Invité chez ses parents appartenants à la haute aristocratie viennoise, comme maître de musique de leur deux filles, il s'éprend de la plus jeune, discrète, timide et mal à l'aise comme lui. Une passion non avouée mais soupçonnée partagée, pleine de désir, de non-dits mais avec peu d'espoir d'aboutir, Schubert étant connu mais désargenté.

    Marie Nawrot