Œuvres, Éthiques, Politique, Rhétorique, Poétique, Métaphysique
  •  
EAN13
9782070113590
ISBN
978-2-07-011359-0
Éditeur
Gallimard
Date de publication
Collection
Bibliothèque de la Pléiade (601)
Nombre de pages
1664
Dimensions
18 x 17 x 4 cm
Poids
636 g
Langue
français
Langue d'origine
grec ancien (jusqu'à 1453)
Fiches UNIMARC
S'identifier

Œuvres

Éthiques, Politique, Rhétorique, Poétique, Métaphysique

De

Autres contributions de

Gallimard

Bibliothèque de la Pléiade

Offres

À sa mort, en 322 av. J. C., Aristote laisse une œuvre savante aux proportions gigantesques - et qui demeure aujourd’hui très vaste, même si une grande partie en a été perdue. Fondements de la philosophie et de la science occidentales, les nombreux traités dans lesquels il scrute et pense le monde sous ses aspects les plus divers ont fait longtemps considérer leur auteur, selon le mot de Dante, comme «le maître de ceux qui savent». Ils ont laissé une empreinte profonde dans la conception même que nous nous faisons des sciences et de la connaissance. Si l’image dogmatique que la scolastique a véhiculé de cette philosophie lui fait parfois encore du tort, elle ne résiste pourtant pas à la lecture des textes. Aristote se réclame d’une double originalité : celle de pouvoir trancher, mieux que d'autres, des questions controversées, et celle de pouvoir engager de manière assurée le savoir sur de nouvelles pistes. Pour ce faire, il prête la plus grande attention aux opinions d’autrui, celles du plus grand nombre comme celles des spécialistes. C’est pour lui un principe de méthode, maintes fois rappelé. L’immense contribution au savoir universel que forme son œuvre demeure irremplaçable, sinon par son contenu doctrinal, du moins par les procédures qu’elle instaure et par les questions qu’elle pose. Depuis Boèce jusqu’à nos jours, chaque traduction d’Aristote est l’occasion d’une nouvelle interprétation et une possibilité de redécouverte. Les traités réunis dans ce volume sont tous (à une exception près, l’Éthique à Nicomaque, dont la version française a été révisée par son auteur, Richard Bodéüs) proposés dans des traductions inédites et accompagnés d’un appareil critique qui, tout en profitant de la littérature savante, spécialisée, ne s’y substitue pas : il vise «simplement» à rendre l’œuvre d’Aristote accessible au lecteur d’aujourd’hui.
S'identifier pour envoyer des commentaires.