Vanité / mort, que me veux-tu ? : exposition, Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, 15 juin-19
EAN13
9782732441900
ISBN
978-2-7324-4190-0
Éditeur
La Martinière
Date de publication
Collection
ART
Nombre de pages
128
Dimensions
19 x 1 cm
Poids
597 g
Fiches UNIMARC
S'identifier

Vanité / mort, que me veux-tu ? : exposition, Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent, 15 juin-19

De , ,

Dirigé par ,

La Martinière

Art

Indisponible
La vanité dans la peinture est tour à tour une méditation, une expression fascinée et obsessionnelle de la beauté naturelle, un art d'agencer les formes et les objets, une technique sublime.
Ces caractères justifient à eux seuls la faveur dont a bénéficié ce thème au XVIIe siècle. L'histoire de l'art a donné à cet engouement la dimension d'un genre, repris invariablement par les artistes contemporains. Dès le XVe siècle, les peintres ont eu la charge d'exprimer par l'image le contenu des méditations religieuses. Penser la mort, réfléchir à la vanité des biens de ce monde, mettre à l'épreuve la volonté du dépouillement devant l'image séductrice de la richesse, ce sont là des projets forts pour l'humanité, que l'Eglise voulait promouvoir.
Au XVIIe siècle, l'iconographie qui faisait allusion au détachement des biens terrestres et à la méditation sur la mort et la rédemption s'est fixée dans la formule d'un genre de peinture qui a pris le nom de Vanité à la suite d'une citation du texte de l'Ecclésiaste, très souvent représentée sur un phylactère, à côté d'un crâne : vanitas vanitatum omnia est vanitas (vanité des vanités, tout est vanité).
Ce message de la vanité des choses de ce monde va s'appuyer dans les pays latins sur la figure du saint ou sur l'allégorie antique, alors qu'il s'exprime, dans le nord de l'Europe sous l'influence de la Réforme, dans la composition d'objets. Publié sous la direction d'Alain Tapié à l'occasion de l'exposition Vanité, mort que me veux-tu ? à la fondation Pierre Bergé - Yves Saint Laurent, cet ouvrage vise ainsi à restituer toute la richesse d'une démarche construite autour des thèmes de La Figure et de l'objet.
Une série de memento mori provenant de la collection de Pierre Bergé vient relier la vanité du XVIIe siècle à l'interprétation contemporaine de ce thème devenu un mode d'expression à part entière.
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Fondation Pierre Bergé-Yves Saint Laurent