Un bon féministe, Roman

Iván Repila

Éditions Jacqueline Chambon

  • par (Libraire)
    6 février 2021

    Coup de cœur de la chouette

    Grande farce macho-féministe déroutante, et forcément extrême ! Le narrateur se lance dans une campagne de provocation dans l'espoir d'aider la cause des femmes, mais ne va-t-il pas un peu trop loin ? Sa compagne soupçonne-t-elle son double jeu ?


  • par (Libraire)
    23 janvier 2021

    Une fiction utopique vive et caustique.

    Le narrateur rencontre Najwa, la femme de sa vie, à la sortie d'une conférence sur le féminisme. Pour l'aborder et essayer de la séduire, il lui demande quelques lectures féministes pour faire sa culture. Elle lui répond, il lit, et à partir de ce moment là, la conscience des luttes contre le sexisme ne le quitte plus. Le pacifisme et la pédagogie des Femmes commencent à l'agacer: ce qu'il faut, se dit-il, c'est une révolution, sinon on en restera toujours au même point.
    Pour faire bouger les choses, il va décider de créer "l’État Phallique", un groupuscule d'extrême masculinisme qui forcerait les féministes à se défendre et devenir plus agressives dans leur lutte.

    Ivan Repila joue avec les genres et nous embarque dans une fiction utopique aussi brillante qu'incisive!

    Avec un humour sans pareil, avec ironie et impertinence, l'auteur nous livre un roman jouissif, drôle, satirique, tour à tour sociologique et politique. Son narrateur est plein de contradictions et c'est avec délectation qu'on le suit dans son évolution féministe et masculiniste.


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    La révolution féministe sera violente ou ne sera pas...

    Prenant conscience des combats encore nombreux à mener pour une égalité des sexes, un jeune journaliste décide de passer à l'attaque. Devenir l'homme qui déteste le plus les femmes, rallier de (vrais) gros machos à sa cause et provoquer une indignation telle qu'elle changera la société... C'est le plan de départ. Un livre très drôle !


  • par (Libraire)
    20 janvier 2021

    Conseillé par Célia

    À l'heure où les combats féministes gagnent de plus en plus de visibilité dans l'espace public, Ivan Repila pose une question suscitant de nombreux débats : Qu'est-ce qu'être un bon allié ?
    C'est là toute l'interrogation de son personnage, un journaliste s'éveillant peu à peu au féminisme suite à sa rencontre avec Najwa, une jeune militante. De discussions en discussions il réalise peu à peu à quel point il est privilégié et se heurte au mirage de l'égalité homme-femme. Pour lui, une seule solution pour faire changer les choses : passer à une révolution radicale en provoquant un électrochoc dans la société.
    Pour cela, il crée l'État Phallique, un mouvement rassemblant les misogynes les plus agressifs du pays. Les actions et les luttes s'intensifient jusqu'à un point de non-retour...
    Ce texte sans concessions mêle tour à tour actualité, politique, sociologie et dystopie. Volontairement provocant, il invite à une lecture au troisième degré tout en apportant un éclairage actuel et dénué de faux-semblants sur les questions qui agitent nos sociétés.
    Un roman à lier à d'autres lectures telles que l'essai "Ne nous libérez pas, on s'en charge" de Bibia Pavard, Florence Rochefort et Michelle Zancarini-Fournel (éditions La Découverte).