Les recettes de la vie

Les recettes de la vie

Jacky Durand

Gallimard

  • par (Libraire)
    18 juin 2020

    Un peu émouvant... mais appétissant !

    Julien a grandi dans la cuisine du restaurant de son père, cuisinier traditionnel et passionné. Toute son enfance, il l'observe derrière ses fourneaux et il héritera de son savoir-faire. Mais Henri ne veut pas que son fils ait le même avenir... Lire ce livre, c'est comme s'asseoir autour d'une table et partager un repas délicieux, généreux, plein de saveur. Un régal !


  • par (Libraire)
    10 juin 2020

    « La bonne cuisine, c’est le souvenir ». Cette citation de Georges Simenon résume parfaitement ce roman de Jacky Durand, chroniqueur culinaire à Libération.
    Alors que le père de Julien vit ces derniers jours, celui-ci se rappelle son enfance : le départ de sa mère, du jour au lendemain, les vacances en colo mais surtout les heures passées en cuisine aux côté de son père, le chef du Relais Fleuri. Le fourneau au charbon, l’économie des gestes, la hampe-frites du samedi, les parties de pêche du dimanche suivies des crêpes au caramel… Julien se remémore également son adolescence, les potes chevelus, Frank Zappa et Verlaine, Lou Reed et Cendrars et par dessus tout, sa passion grandissante et dévorante pour la cuisine.

    Un récit émouvant, qui dit parfaitement l’amour d’un fils pour son père, avec toutes ses contradictions, un amour fait d’admiration et de rébellion devant les non-dits. Le récit initiatique d’un garçon à la mère absente et à la volonté de fer.

    Si vous aimez les belles histoires et que la recette du navarin d’agneau vous fait saliver, préparez de quoi boulotter et plonger dans la lecture des Recettes de la Vie.


  • par (Libraire)
    22 mai 2020

    Conseillé par Stéphanie

    Paru chez Stock sous le titre "Le cahier de recettes", le délicieux roman de Jacky Durand vient de paraître chez Folio sous ce nouveau titre "Les recettes de la vie". L'histoire de gens modestes, travailleurs, passionnés et solidaires. L'histoire d'un enfant dont la mère abandonne brutalement son foyer et qui est élevé au milieu des marmites et des fourneaux de son père Henri. Henri le généreux. Henri le taiseux. L'histoire aussi d'un père qui aimerait que son fils fasse des études, d'un fils qui entendant rissoler les pommes de terres dans le beurre depuis sa plus tendre enfance rêve de cuisine. L'histoire enfin d'un secret et d'un cahier de recettes. Un roman plein de bienveillance, d'humilité, de saveurs et d'odeurs !


  • 20 mai 2020

    "Si je ne me cache pas de mon goût pour une littérature franchement farfelue d'ordinaire, il m'arrive quand même de m'accorder des pauses par le biais de lectures plus "conventionnelles". Quelquefois, l'expérience est mitigée et me donne l'envie de replonger fissa dans mes univers délurés.
    Heureusement, de temps à autre, je me surprends à me laisser à ce point porter par l'histoire que j'en viens à fermer l'ouvrage avec regret. Et c'est le cas ici.
    Dans ce roman sans pathos et empreint de justesse qui nous livre, au milieu des vapeurs d'une cuisine généreuse et passionnée, un très joli récit d'amour filial entre un père et son fils.
    Soyez prévenus par contre que, si l'émotion est au rendez-vous, on en ressort aussi et surtout avec l'eau à la bouche. En somme, un livre que je vous conseille non de dévorer mais de savourer." Yann


  • par (Libraire)
    4 mai 2020

    Voilà un petit bijou de texte pour tous les amoureux de saveurs et de transmission, pour tous ceux que touchent les relations filiales, les non-dits qui pourtant sont remplis d’amour. L’hommage de ce fils à ce père est tout simplement magnifique, un père qui n’a pas fait tout ce qui fallait bien sûr. On n’écoute pas toujours assez ses enfants, on essaie de les lancer sur une route qu’on projette pour eux et pourtant ce qu’ils souhaitent est à portée de mains… En ces temps légèrement anxiogènes, laissez-vous emporter par cette langue simple, douce, affectueuse et gourmande.

    Agnès


  • par (Libraire)
    24 avril 2020

    Un bonheur de lecture

    Un beau roman sur la transmission, plein de saveurs, de pudeur et d'émotions qui font de cet ouvrage un très belle leçon de vie tout simplement. Lu par Agnès.


  • par (Libraire)
    18 avril 2020

    Il est de ces petits romans qui vous touchent par leur simplicité. Celui de Jacky Durand est de ceux-là ! Il nous conte l'histoire de Monsieur Henri, patron du Relais Fleuri, et de son fils Julien à qui il a toujours refusé l'avenir de cuisinier. Il y est question d'amour, de transmission, de secrets de famille, le tout parsemé de descriptions gourmandes qui nous mettent l'eau à la bouche !


  • par (Libraire)
    12 avril 2020

    Un délice de roman qui se déguste par petites bouchées et qui dresse le portrait d'un père et de son fils qui ne savent tout simplement pas se dire qu'ils s'aiment.
    Un très bon moment à savourer.

    Karine


  • par (Libraire)
    18 mars 2020

    Transmission d'une passion

    Henri est le chef d'un bistrot traditionnel, il régale ses clients de recettes savoureuses. Julien, son fils, admire ce père taiseux et apprend à son tour la cuisine. Mais Henri rêve que son fils fasse des études et réussisse sa vie.
    Un roman populaire dans le sens noble du terme, un roman qui réveille les papilles !


  • par (Libraire)
    10 mars 2020

    L'eau à la bouche et les larmes aux yeux

    Beaucoup d'émotions dans ce roman écrit à la deuxième personne, de ce fils qui rassemble ses souvenirs de la vie de son père cuisinier qui à la fois a de l'or dans les mains et des cailloux dans le coeur...