Bakhita

Bakhita

Véronique Olmi

Le Livre de Poche

  • 10 février 2019

    Quel destin !

    Bakhita est née au Darfour dans les années 1870, elle a été enlevée à sept ans pour être vendue comme esclave, a subi toutes les horreurs que l’on peut subir dans de telles circonstances puis, rachetée par le consul d’Italie, a fini par être affranchie avant d’entrer dans les ordres et d’être canonisée par Jean-Paul II. Quel destin ! Bakhita aurait pu dix fois devenir l’héroïne de films ou de livres, mais il faut croire qu’elle attendait Véronique Olmi pour la sortir de l’ombre. Celle-ci s’est emparée de cette histoire avec passion, envoûtée par son personnage.

    **[Lire notre interview de Véronique Olmi](http://www.onlalu.com/2017/08/28/interview-veronique-olmi-bakhita-28766)**

    Lire la suite de la critique sur le site o n l a l u